Formation continue à distance des professeurs de mathématiques du Sénégal : genèse instrumentale de ressources pédagogiques

Nom et prénom : 
SOKHNA Moustapha
Profil de l'adhérent : 
SOKHNA Moustapha
Titre de la thèse : 

Formation continue à distance des professeurs de mathématiques du Sénégal : genèse instrumentale de ressources pédagogiques

Etablissement : 
Université Montpellier II
Période : 
2006
Type de thèse : 
Thèse d'université
Mots clés : 

Approche instrumentale, milieux didactiques, organisations mathématiques et didactiques, formation continue, enseignement des mathématiques, travail collaboratif, ressources pédagogiques

Résumé : 

Les difficultés liées à la formation continue des professeurs de mathématiques se sont accentuées ces dernières années au Sénégal, avec le recrutement régulier et massif de vacataires, professeurs sans aucune formation pédagogique et avec un niveau académique insuffisant. Cette situation nécessite une formation continue très importante, mais la dispersion des vacataires dans tout le pays, et l'impossibilité de les éloigner trop longtemps de la classe, rend impossible une formation continue classique. La mise en place d'un dispositif de formation à distance, articulé avec des sessions de formations en présentiel apparaît comme une solution possible à ce problème. Nous étudions dans ce cadre les effets d'une formation basée sur un processus de conception collaborative de ressources pédagogiques. Ces ressources sont conçues par les vacataires eux-mêmes, accompagnés par un formateur, elles sont mises en œuvre dans les classes, puis révisées à la lumière des usages. Nous considérons ces ressources comme des artefacts, qui deviennent des instruments du travail professionnel de l'enseignant au cours d'une genèse que nous étudions dans plusieurs cas. Nous mettons ainsi en évidence l'importance du travail collaboratif pour le développement de ces genèses et la nécessité d'un modèle de ressource qui émerge d'interactions complexes. Pour analyser finement ce qui se passe dans la classe et donc pour mesurer la distance entre, d'une part les organisations mathématiques et didactiques décrites dans les ressources et, d'autre part, celles qui sont mises en œuvre par les professeurs dans leurs classes, nous avons étudié l'évolution des milieux didactiques en les considérant comme des artefacts tout à la fois soumis à l'action du professeur et ouvrant celle-ci. C'est sur l'intérêt, à plusieurs niveaux, de cette approche instrumentale pour l'étude de l'action du professeur que nous concluons ce travail.


Jury :

ARTIGUE Michèle Professeur des Universités, Université Paris VII - Rapporteur
BLOCH Isabelle Maître de Conférences (HDR), IUFM de Bordeaux - Examinateur
GUIN Dominique Professeur des Universités, Université Montpellier II - Examinateur
MARGOLINAS Claire Maître de Conférences (HDR), INRP - Rapporteur
TROUCHE Luc Professeur des Universités, INRP - Directeur de Thèse

THESE D UNIVERSITE soutenue le 23 octobre 2006 à 14h la salle n 7.02 du bâtiment administratif de l'Université Montpellier II